Salammbo - Gustave Flaubert

Descriere Carte

Salammbô est un roman historique de Gustave Flaubert, paru en 1862 chez Michel Lévy.
Il prend pour sujet la Guerre des Mercenaires, IIIe siècle av. J.-C., qui opposa la ville de Carthage aux Mercenaires barbares qu’elle avait employés pendant la première Guerre punique, et qui se révoltèrent, furieux de ne pas avoir reçu la solde convenue. Flaubert chercha à respecter l’Histoire connue, mais profita du peu d’informations disponibles pour décrire un Orient à l’exotisme sensuel et violent.Sommaire [masquer]
Résumé
Le Festin : Les mercenaires fêtent à Carthage la fin de la guerre dans les jardins d’Hamilcar, leur général. Échauffés par son absence et par le souvenir des injustices qu’ils ont subis de la part de Carthage, ils ravagent sa propriété ; Salammbô, sa fille, descend alors du palais pour les calmer. Mathô et Narr’havas, tous deux chefs dans le camp des mercenaires, en tombent amoureux. Spendius, un esclave libéré lors du saccage, se met au service de Mathô et lui conseille de prendre Carthage afin d’obtenir Salammbô.
À Sicca : Carthage persuade les mercenaires de quitter la ville en attendant leur solde. Ils marchent jusqu’à Sicca. Le Suffète Hannon vient leur annoncer un délai dans le paiement de leur récompense, mais Spendius profite de la nouvelle de l’assassinat de 300 mercenaires restés en ville pour monter les soldats barbares contre Carthage.
Salammbô : Salammbô prie Tanit, déesse de la lune, et est instruite par Schahabarim, son grand prêtre.
Sous les murs de Carthage : Les Barbares reviennent faire le siège de la ville. Mâtho et Spendius y pénètrent la nuit par l’aqueduc.
Tanit : Ils volent le « zaïmph », voile sacré de la déesse Tanit, dans le temple. Mâtho est découvert alors qu’il entre par effraction dans la chambre de Salammbô. On la suspecte alors d’avoir fauté avec le Barbare. Mâtho s’enfuit sans difficulté, immunisé par le port du zaïmph.
Hannon : Un groupe de Barbares commandés par Spendius et Autharite vont faire le siège d’Utique et d’Hippo-Zarite pour bloquer les approvisionnements de Carthage. Hannon et son armée surprennent Spendius et reprennent Utique, mais sont mis en déroute par le retour de Mâtho.
Hamilcar Barca : Hamilcar, héros de la guerre contre Rome en Sicile, revient à Carthage. On le blâme pour la défaite, il se défend devant le Conseil et défend la cause des mercenaires qu’il a commandés jadis. Mais quand il voit les dégâts causés à sa propriété lors du festin, il accepte la proposition des Anciens de faire la guerre contre les Mercenaires.
La bataille du Macar : Hamilcar bat Spendius au pont de Macar, près d’Utique.
En campagne : les troupes d’Hamilcar sont encerclées par les mercenaires, elles construisent un fort pour se défendre.
Le serpent : Carthage est affamée par le siège et démotivée par la perte du zaïmph. Schahabarim persuade Salammbô d’aller le reprendre à Mathô, en usant de tous ses charmes s’il le faut.
Sous la tente : Elle atteint sa tente sans se faire remarquer, d’un geste de main elle réclame le zaîmph, Mâtho reste subjugué par sa beauté et s’humilie devant elle et s’endort dans ses bras. Elle s’enfuit avec le zaïmph, alors que les troupes d’Hamilcar attaquent le campement. En la retrouvant, son père offre sa main à Narr’Havas, chef des numides qui a fini par trahir le camp barbare, à condition qu’il l’aide à obtenir la victoire.
L’aqueduc : Les Carthaginois, poursuivis par les Mercenaires, parviennent à rentrer à Carthage. Spendius coupe l’approvisionnent en eau de la ville, en perçant l’aqueduc.
Moloch : En désespoir de cause, les Carthaginois assoiffés offrent leurs enfants en sacrifice à Moloch. Hamilcar déguise l’enfant d’un esclave et l’envoie mourir à la place de son fils Hannibal. Le soir même, un orage éclate et remplit les citernes d’eau.
Le défilé de la Hache : Hamilcar fait tomber une partie des mercenaires dans le piège du défilé de la Hache. Ils y restent bloqués et meurent de faim peu à peu et se livrent au cannibalisme. Les généraux prisonniers dans chaque camp (dont Hannon et Spendius) sont crucifiés. Certains barbares arrivent à sortir mais sont écrasés par une charge d'éléphants. Hamilcar force les derniers mercenaires survivants à s'entretuer pour amuser ses troupes. Les Carthaginois et la dernière armée barbare s’affrontent lors d’une ultime bataille rangée. Mâtho, seul survivant, est capturé.
Mâtho : La victoire est célébrée à Carthage, c’est le jour des noces de Salammbô et Narr’Havas. Mâtho est offert en torture à la foule. Il succombe au crépuscule, le cœur arraché par un prêtre, devant Salammbô. Elle meurt sous le choc.
Principaux personnages [modifier]
Carthaginois
Hamilcar Barca, l’un des 2 Suffètes de Carthage. Il revient de Sicile pour reprendre le contrôle sur l’armée.
Salammbô, fille d’Hamilcar, dédiée à la déesse Tanit. Son nom a été inspiré à Flaubert par un des noms de la déesse Astarté : Salambo (grécisation du phénicien Shalambaal « image de Baal » 1
Hannibal, fils secret d’Hamilcar, caché par l’esclave Abdalonim.
Giscon, général et diplomate.
Hannon, l’autre Suffète de Carthage, atteint par une maladie de peau.
Schahabarim, prêtre de Tanit et instructeur de Salammbô.
Mercenaires
Mâtho, chef des mercenaires libyens.
Narr’Havas, chef des mercenaires numides, à qui Salammbô est promise en cas de victoire.
Spendius, C’est un esclave grec qui se met au service de Mâtho
Autharite, chef d’une partie des mercenaires

Adaugă in coş
Preţ: 79.50 Ron

Detalii Carte

Autor Gustave Flaubert
Editura Baudelaire
Anul apariţiei 1965
Domeniu Carte in franceza
Pagini 414
Format 125x195 mm

Toate cărţile din domeniul Carte in franceza

  Alte cărti de: Gustave Flaubert


Cum Cumpăr Cum plătesc Livrare
0 cărţi in coş
Total : 0 RON